Les archives "Études"

Vaches maigres pour les nouvelles générations ?

Pour quelles tristes raisons les individus cessent-ils de désirer le corps des autres ? Comment se fait-il que les gens aient moins de rapports sexuels maintenant qu’au début du XXIe siècle ? Outre celles et ceux qui ont de longues périodes sans (...)


Le baiser, bien plus qu’un prélude

On ne parle pas assez du baiser, de la pelle langoureusement et bien roulée, lorsque la langue gourmande pénètre la bouche de l’autre, comme un prélude paritaire aux plaisirs qui vont suivre. Une étude parue cette année, « Kiss is not just a kiss »* (...)


Moins de pilule, plus de désir

Ce n’est pas une surprise pour les femmes qui ont un jour arrêté de prendre la pilule : leur libido est plus fringante sans. Une nouvelle étude montre à présent que la pilule diminuerait l’hypothalamus, la partie du cerveau qui régule les hormones, le (...)


Alors quoi de neuf, cher clitoris ?

Hop. Un scientifique vient livrer une énième version des fonctions du clitoris, ce cher inconnu. On a dit de lui qu’il jouait un rôle dans la reproduction, comme on a dit de lui - ces dernières décennies - qu’il était le seul organe à n’avoir d’autres (...)


Le genre et l’orgasme

L’excitation des hommes et des femmes sont-elles provoquées différemment selon leurs genres ? Depuis le XVIIIe siècle, la science s’est empressée d’affirmer des disparités entre l’un et l’autre sexe, et l’une des dissemblances serait que les hommes sont (...)


Le pouvoir, agent du désir

Les femmes de pouvoir ont montré dans l’Histoire que, comme les hommes, leur libido - et leurs infidélités - était boostée par la position qu’elles occupaient. Cléopâtre, Catherine II de Russie, ou la pharonne Hatshepsout ont eu des vies sexuelles (...)


Bienfaits scientifiques du BDSM

Pour une raison qui semble ne pas avoir encore d’explication, les Américains sont les plus nombreux à pratiquer le BDSM*, 70% d’entre eux le pratiquant sous une forme ou sous une autre, d’après une étude publiée en 2015. La trilogie de 50 nuances de (...)


Les hommes aussi pleurent après l’amour

On pense trop souvent que les larmes appartiennent au domaine du féminin, même celles qui viennent après l’orgasme. Cette dysphorie post-coïtale était connue des chercheurs, sans que cet état de tristesse soit répertoriée chez les hommes. Une étude (...)


L’excitation et le jeu

Nous ne sommes pas égaux et la libido ne fait pas exception. De ceux et celles qui ont besoin de rapports sexuels quotidiens, voire plusieurs fois par jour, à ceux et celles qui s’abstiennent, toutes les gradations existent et elles ne sont pas (...)


Le sexe et la mémoire

Des chercheuses de l’université de McGill, à Montreal, Canada, se sont posé une question curieuse : quels liens peut-il y avoir entre des rapports sexuels avec pénétration et la mémoire des femmes (on voudrait savoir par quel biais elles en sont (...)