Dictionnaire

Proposer un mot

Sélectionnez une lettre afin de découvrir la définition d’un mot.


  • Ocytocine

    C’est l’hormone de l’amour, celle qui nous lie à l’autre.

    Elle est libérée dans le sang pour agir sur les seins et l’utérus, mais aussi dans certains endroits du cerveau pour agir sur les émotions. Il est vraisemblable qu’elle soit à l’origine du besoin que nous avons d’embrasser l’être aimé : la sécrétion d’ocytocine provoque un effet anti-stress immédiat.
    Selon Lucy Vincent, docteur en neurosciences, l’ocytocine, également chez la femme hormone de "l’accouchement et donc de la contraction des organes de reproduction, sert aussi au moment de l’orgasme. Un coït abouti entraîne une libération d’ocytocine dans le cerveau, et c’est cette hormone qui lie le couple et rend la présence de l’autre si acceptable. il est très possible que la libération de l’ocytocine sous l’effet de rapports sexuels répétés soit responsable de la force du lien dans un jeune couple : la copulation fréquente est une meilleure garantie de durée".

    Par ailleurs, c’est également l’hormone de la maternité, qui provoque les contractions de l’utérus lors de l’accouchement, qui provoque l’éjection du lait et assure l’attachement de la mère à l’enfant en se libérant massivement dans le cerveau à cet instant là.

  • Œdipe

    Généralement appelé complexe d’œdipe, il s’agit ici du sentiment d’amour et d’hostilité qu’éprouve le jeune enfant envers ses parents au moment où il découvre les pulsions sexuelles.
    Marqué d’inceste, le complexe d’œdipe illustre les fantasmes de la petite enfance. Le surpasser c’est comprendre que l’on peut épouser ni sa mère ni son père.
    Dans l’application, le petit garçon cherche l’affection de sa mère et voit en son père son rival. La petite fille, elle, s’oppose facilement à sa mère et cherche à s’attirer les faveurs de son tendre papa.

  • Olisbos

    Objet en forme de pénis, appelé aussi godemiché, l’olisbos peut être introduit dans l’anus ainsi que dans le vagin. Compagnon fidèle de la masturbation il peut aussi être l’un des participants du rapport sexuel.

  • Onanisme

    C’est l’un des nombreux synonymes de la masturbation et du plaisir solitaire.
    L’onanisme fait référence à Onan, personnage biblique qui, obligé par la religion, dut épouser la femme de son frère à la mort de celui-ci. Conscient qu’elle ne l’aimerait jamais et que la descendance ne serait pas vraiment sienne, il décide d’éjaculer par terre au lieu de féconder celle qui était sa belle-sœur avant d’être sa femme.

  • Orgasme

    La définition médicale de l’orgasme ressemble à une recette de cuisine organique : « Quand la femme approche de l’orgasme, le clitoris en érection se retire sous le prépuce clitoridien, et les petites lèvres enflent, deviennent plus foncées et plus sensibles. Lorsque l’orgasme est imminent, le vagin diminue de volume, environ 30 %, et se gorge de sang. Les muscles de l’utérus se contractent (…) La lubrification naturelle du vagin est alors intense. » La littérature le décrit comme le climax de la relation sexuelle avec force jaillissements. Les films X et quelques comédies de réalisateurs potaches optent pour une représentation de femmes déchaînées, donnant de fameuses ruades tout en se mordant la lippe. Plus troublant encore, des femmes semblent vouloir dérouter leurs semblables en assimilant leur jouissance à un privilège d’initiées… Plus l’interlocutrice aura l’air dérouté, plus savoureuse sera cette confidence roublarde. Bref, soubresauts incontrôlables, râles, pleurs, exhortations échevelées, saupoudrées de mots salaces font les belles heures de l’imaginaire collectif sur ce à quoi ressemblerait un véritable orgasme. Laissant sur la rive celles qui ne vivent pas cette expérience.
    Le bon conseil pour atteindre l’orgasme : ne pas cherchez pas les multiples signes de sa manifestation (spasmes du vagin, mamelons durs, pointe des pieds tendues, yeux révulsés, ...) C’est le meilleur moyen de ne jamais y arriver. Au contraire, laissez-vous aller ! La détente et l’abandon total de soi à l’amour est une des clés de la réussite.

    Et chez l’homme ? Il peut y avoir orgasme sans éjaculation. En revanche l’éjaculation sans orgasme est quasi impossible.

  • Ondinisme

    Pratique sexuelle où l’accession au plaisir se fait grâce à l’eau ou à l’urine. L’excitation sexuelle est provoquée par la vue d’urine, son jet ou même parfois par son absorption.
    L’ondinisme peut être aussi appelé pluie dorée de l’anglais golden shower.

  • Orgie

    Terme faisant référence au sexe en groupe.
    Autrefois, l’orgie s’accompagnait d’un festin. Les premières orgies eurent lieu dans l’Antiquité grecque et romaine en l’honneur de Dionysos/Bacchus le dieu du vin.
    Ayant bu tout leur saoul en l’honneur du dieu les participants au festin étaient plus aptes a célébrer l’orgie comme il se devait.
    Les orgies sont toujours pratiquées dans les groupes gothiques et satanistes ainsi que dans certains contextes échangistes.