Dictionnaire

Proposer un mot

Sélectionnez une lettre afin de découvrir la définition d’un mot.

Elles se cachent derrière les grandes lèvres et permettent d’avoir des sécrétions filantes, incolores et lubrifiantes qui facilitent la pénétration du pénis. C’est l’anatomiste danois Caspar Bartholin le Jeune, qui en a fait la première description, au XVIIe siècle. Elles portent donc son nom.


  • Lipopénosculpture

    On en parle peu, mais en France la lipopénosculpture (ou pénoplastie) qui consiste à allonger et épaissir le pénis, existe depuis 1992.
    Plusieurs milliers d’hommes ont depuis choisi de se rassurer en subissant plusieurs opérations, leur permettant d’avoir un an plus tard des verges d’en moyenne 2,7cm de longueur en plus, et 2,6cm de plus en circonférence. Pour gagner en circonférence, le chirurgien prélève la graisse du ventre ou des hanches pour l’insérer sous la peau du pénis. Pour l’allongement, une incision du ligament suspenseur (pénis interne) est pratiquée pour extérioriser un segment de pénis interne.
    Ces opérations ne concernent pas les micro pénis, lesquels sont rares et nécessitent des techniques plus complexes de chirurgie réparatrice.

  • Levrette

    C’est une position qui permet au partenaire de pénétrer par derrière, que la pénétration soit vaginale ou anale. Elle a pour avantage de permettre la stimulation manuelle, la personne pénétrée étant libre de ses mouvements.

    La levrette est une position populaire, assimilée à tort à une position de soumission, elle offre l’avantage de la possibilité de stimulation du clitoris et des caresses sur les seins.

    L’homme se place derrière la femme qui elle cambre les hanches se mettant quasiment à quatre pattes et basculant le bassin au rythme des va-et-vient de la pénétration.

    La levrette connaît des variantes, la levrette couchée, l’homme pénètre la femme allongée à plat ventre tout en étant aussi allongé sur elle.

    Ou encore debout, l’homme debout, pénètre la femme appuyée contre le mur tout en lui attrapant les hanches ou les seins.
    La femme ne courbe que la moitié du corps qu’elle appuie contre un support, ses jambes et son bassin restent libres.

  • LGBT

    LGBT est le sigle de « Lesbian, Gay, Bisexual and Transgendered people » et adapté en français en « Lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels ». Ce sigle permet de désigner un large groupe de personnes et d’associations œuvrant dans le même sens.

  • Libido

    Libido est un mot latin que l’on peut traduire par désir ou envie.

    Porteur d’une forte connotation sexuelle il désigne plus généralement la vie érotique et l’excitation de chacun.
    Les pulsions, les désirs ainsi que les fantasmes font partie par exemple, de la libido.
    La libido varie selon l’âge et les partenaires.

    Attention à ne pas confondre absence de libido et abstinence !
    L’absence de libido ou désintérêt sexuel passager connait des traitements médicamenteux, et on vous recommandera aussi de réfléchir à vos fantasmes et de tenter de les réaliser.

    L’abstinence volontaire en ses qualités honorables n’empêche pas la libido et à part quelques plaisirs solitaires, on ne vous proposera ici aucune sorte de remède...

  • Lingam

    Symbole phallique du dieu Shiva. Le bâton, ou lingam représente le pouvoir créateur du dieu hindou, son phallus serait le pivot autour duquel s’ordonne l’univers.

  • Lubrification

    Action de lubrifier afin d’éviter les frottements.
    L’action de lubrification est le résultat de la transmission par le cerveau au corps d’un message sexuel excitant.
    Chez l’homme, les glandes de l’urètre produisent un liquide transparent glissant qui facilite la pénétration. Chez la femme, la lubrification provient essentiellement du vagin.
    En cas d’insuffisance, l’utilisation de la salive ou encore de gels lubrifiants est recommandée pour éviter les frottements.

  • Losange de Michaelis

    C’est la région du bas du dos, où ce que l’on nomme plus communément les fossettes arrières. Délimitée en quatre points au bas de la colonne vertébrale, cette région a souvent été encensée par les peintres pour son aspect mignon à croquer.

  • Lavement

    L’injection d’un liquide dans le vagin ou le rectum peut se pratiquer avec des finalités différentes, pour des raisons hygiéniques ou érotiques.

    - - Le lavement vaginal : l’injection d’une poire en caoutchouc avant ou après le rapport n’est en aucun cas contraceptive et ne doit pas être pratiquée abusivement pour préserver l’équilibre de la flore. Mais l’insertion d’une eau froide ou tiède stimule les sens et attise le plaisir.

    - - Le lavement anal : pratiqué avec de l’eau tiède par certaines femmes avant la sodomie, il permet de supprimer toutes traces de matière fécale et également de dilater le rectum et d’en améliorer la sensibilité et procurer ainsi plus de plaisir.

    Attention, dans les deux cas de figure, à insérer délicatement la poire pour éviter les risques de blessure et évitez de recourir trop fréquemment à cette pratique pour ne pas endommager votre flore intestinale ou anale.

  • Latex

    Mat ou brillant (il suffit de rajouter du polish), le latex, sorte de caoutchouc très fin et soyeux, est un puissant excitant pour certains fétichistes. Tous les éléments d’une garde-robe sont disponibles en latex, de la paire de bas et du porte-jarretelles jusqu’à la robe, la cagoule, ou le pantalon... Si c’est un élément très prisé des amateurs de sadomasochisme et de bondage, le latex peut être un merveilleux excitant même en dehors de ces pratiques. Nous vous conseillons vivement de bien saupoudrer de talc l’intérieur de vos articles en latex, pour faciliter leur port et limiter la transpiration.